Le Japon : La solution radicale contre le vol de vélo !

Des dispositifs efficaces contre le vol des vélos au Japon.

velo de ville fabrique en france
Japon : La solution contre le vol
Au Japon le vol de vélo est une pratique très peu répandue et pour cause des dispositifs sont mis en place pour lutter contre cette démarche.
Chaque vélo au Japon est enregistré et porte un numéro d’immatriculation. A l’achat vous devrez remplir un formulaire en indiquant entre autres votre adresse. Vous pourrez aussi souscrire une assurance pour 500 Yens (en cas de vol si la police le retrouve elle vous appellera au numéro donné à cette occasion pour que vous alliez le récupérer).
La police rode et verbalise ! Votre vélo est mal garé ? Avec un peu de chance vous aurez droit à un papier d’avertissement, mais si le lendemain il est toujours là, ce sera direction la fourrière ! A 3 000 Yens l’amende, mieux vaut se garer au bon endroit, quitte dans certains cas à payer +/- 200 Yens la place dans de véritables parkings.
Le japon cherche toujours à innover en matière d’aménagement et optimisation de l’espace. Dans cet esprit, plutôt que d’avoir des parkings à vélo qui occupent de l’espace sur un trottoir ou une place, ils ont mis au point un parking à vélo sous-terrain entièrement automatisé avec une simple borne à la surface ! Le système baptisé Ecocycle, se présente à l’extérieur sous la forme d’un abri familier. Sauf qu’ici, le cycliste place son vélo sur la plateforme, s’identifie à l’aide d’une carte à puce prépayée, appuie sur un bouton qui déclenche automatiquement l’ouverture et observe son vélo se faire littéralement avaler par le mécanisme. Sous terre, le parking prend la forme d’un silo abritant différents compartiments et étages, comme c’est le cas pour certains parkings automobiles. Il suffit de quelques secondes, souvent moins longues et moins pénibles que celles nécessaires à attacher son vélo à un lampadaire, pour stationner son vélo en toute sécurité. Les concepteurs de l’entreprise Giken, qui commercialise l’Ecocycle, ont même prévu la possibilité de laisser ses affaires, tels que son casque, son antivol devenu obsolète ou son sac à dos dans le compartiment, pour pouvoir repartir sur ses deux jambes l’esprit serein et le corps léger. Une surface d’occupation réduite pour une capacité de stockage maximale.
velo de ville fabrique en france
Visiter Tokyo au Japon
Nous vous avons donnez envie de partir visiter le Japon ? On vous donne quelques codes sur la circulation à Tokyo à vélo.
Vous le verrez vite en arrivant sur place, le vélo y est presque partout ! Les adeptes du deux-roues y sont particulièrement nombreux. Peut-être parce que les transports en commun restent assez chers… Et bien justement voilà une occasion pour vous de faire quelques économies et de voir le Japon sous un angle différent.
Le vélo japonais répond au nom de « Mama Chari ».
Pour un touriste, rien de mieux que de louer un vélo ! Les prix sont alors plus qu’abordables. 200 Yens (1,55 euros) / jour – 500 Yens (3,87 euros) / semaine.
Une fois muni de votre vélo, vous allez pouvoir affronter la jungle urbaine… N’oubliez pas qu’au Japon on roule à gauche ! Ensuite, à vélo vous roulerez sur… le trottoir (de gauche donc). Ce n’est pas forcément le plus pratique pour vous, tout comme pour les piétons. N’hésitez pas à utiliser votre sonnette pour vous signaler. De fait, vos feux sont aussi les feux piétons et vous traverserez sur les passages cloutés. On note que la loi concernant le vélo au Japon ne mentionne rien concernant le casque, y compris pour les enfants. Pour le reste vous découvrirez vite comment conduisent les japonais… loin de la théorie et de leur habituelle discipline ! Si jamais il pleut ? Vous pourrez acheter une superbe cape de protection, mais la pluie n’arrête pas les japonais puisqu’il suffit de sortir son parapluie !
velo de ville fabrique en france

commentaires

laisse ton commentaire

Retour au sommet