8 conseils pour ne plus jamais se faire voler son vélo !

On vous explique toutes les astuces pour mettre votre vélo en sécurité !

velo de ville fabrique en france

Pour rappel, plus de 400 000 vélos sont volés chaque année en France. Il faut donc faire le nécessaire pour compliquer la tâche des voleurs ! Avec un bon cadenas et en suivant ces conseils, vous pouvez réduire de plus de 90 % le risque du vol de votre vélo.

1- Toujours attacher son vélo

Il est important de toujours attacher son vélo lorsque vous n’êtes pas dessus. Même si c’est pour acheter une baguette de pain ou même pour remonter prendre quelque chose chez vous. Il suffit de quitter son vélo des yeux quelques instants pour que quelqu’un vous le vol.

2- Avoir un bon antivol

Concrètement, un bon antivol qu’est-ce que c’est ? La meilleure façon de décourager un voleur est d’utiliser un bon antivol. Nous vous conseillons les cadenas en U. Évitez absolument les antivols en câble ou en spirale, ils se coupent en quelques secondes avec une petite pince. Prenez le toujours avec vous. Préférez les cadenas à clés aux cadenas à code.

3- Attacher son vélo à un point fixe

Un vélo qui n’est pas attaché à un point fixe est un vélo qui risque de se faire voler très rapidement. Vous aurez beau avoir le meilleur des antivols, si celui-ci ne relie pas solidement votre vélo à un point fixe (barrière, arche d’attache, etc.) il y a de grandes chances que votre vélo disparaisse. Il suffira simplement à un passant mal intentionné de soulever le vélo, de le charger dans sa voiture, et de couper votre cadenas une fois chez lui, à l’abri des regards.

4- Poser correctement son antivol

Avoir un bon antivol, c’est bien. Le poser correctement, c’est mieux ! Pour attacher correctement votre cadenas, vous devez impérativement faire passer votre « U » dans la roue avant (ou arrière), dans le cadre, et dans un point fixe. Si vous avez un accessoire de style « câble antivol », n’hésitez pas à le rajouter pour protéger la deuxième roue. Si vous pensez que cela ne suffit pas vous pouvez également rajouter un deuxième antivol. Certes, c’est lourd, mais c’est aussi très dissuasif de devoir enlever 2 antivols différents pour voler un vélo. Éviter que l’antivol ne traîne par terre ou sur un rebord. Il est beaucoup plus facile de détruire une serrure avec une masse, si l’antivol repose sur une surface dure et plate.

5- Trouver le bon emplacement

Il est beaucoup plus facile pour un voleur d’opérer dans un endroit désert ou à un moment favorable. Préférez donc les grandes avenues aux sombres ruelles. Si vous garez votre vélo en ville, essayez de trouver un endroit disposant d’un point fixe, mais qui est aussi un lieu de passage fréquenté. Plus il y aura de passage, moins il sera facile de voler un vélo sans que quelqu’un n’intervienne. Ainsi, évitez les ruelles peu fréquentées, voire même le garage de votre immeuble : il y a tellement peu de passage que le voleur sera à son aise pour enlever votre antivol tranquillement.

6- Faire graver son vélo avec le bicycode

La gravure de vélo n’est pas très connue, et pourtant elle dissuade un voleur potentiel de prendre votre vélo. Le marquage de vélo avec la bicycode coûte une dizaine d’euros et c’est une véritable plaque d’immatriculation pour bicyclette. De plus, si votre vélo est volé, il sera ainsi plus facile à retrouver !

7- Ne pas utiliser d’attaches rapides

La plupart des vélos disposent d’attaches rapides pour les roues ou la selle. Ils sont certes très pratique lorsque l’on doit bricoler son vélo rapidement, mais c’est clairement du pain béni pour les voleurs. Ce genre d’attache permet d’enlever en quelques secondes une roue ou la selle de votre vélo, et donc de repartir avec tranquillement sans que personne n’ai pu s’interposer.

8- Utiliser des accessoires antivol

Remplacez les attaches rapides de votre roue avant et de votre selle par des écrous. Il existe des dizaines d’accessoires pour éviter le vol de votre vélo. Une alarme qui se déclenche si le vélo est bougé. Remplacez les attaches rapides de votre roue avant et de votre selle par des écrous. Il existe également des traceurs GPS à cacher dans votre vélo pour le repérer une fois que celui-ci est volé.

Pour finir, gardez à l’esprit qu’il est relativement facile de voler un vélo, quel que soit le moyen de protection utilisé. En toute logique, plus vous protégerez votre vélo, plus ce dernier sera difficile à voler.

commentaires

laisse ton commentaire

Retour au sommet